fbpx

Démarrer avec la gestion itérative de projet

C’est quoi la gestion itérative?
Dans la gestion traditionnelle de projet (en cascade), les objectifs, le budget, le calendrier, les tâches et activités sont déjà bien définis, alors que dans la gestion itérative de projet très peu de cela est fait.

Dans une approche itérative pour résoudre un problème, vous vous aventurez en territoire inconnu et vous devez reconnaître que vous allez avoir à faire de nombreuses itérations et de souvent reprendre les travaux avant d’arriver à la solution.

La pensée itérative est basée sur un processus récurrent d’analyse, d’hypothèse, de test, de validation et d’affinement du processus jusqu’à ce que vous arriviez à une solution.

* L’itération est l’acte de répéter un processus, soit pour générer une séquence illimitée de résultats, soit dans le but de s’approcher d’un objectif, une cible ou un résultat souhaité. Chaque répétition du processus est également appelée « itération », et les résultats d’une itération sont utilisés comme point de départ pour l’itération suivante. (*Wikipédia)

Itérer en R&D
La gestion de projet itérative s’adapte très bien aux 4 phases de la Méthode Scientifique. Ces 4 phases sont: 1. Analyse/Objectifs, 2. Tâches, 3. Activités/itérations (Hypothèses & Expérimentations) et 4. Validation.

La première étape de la gestion itérative de projet consiste à analyser la situation puis à définir les objectifs du projet. Les objectifs du projet sont ensuite décomposés en tâches (les tâches sont une décomposition des objectifs du projet en segment ou exigences plus gérables).

Un processus itératif est ensuite entrepris où le but de l’itération est de proposer une hypothèse pour atteindre l’objectif de la tâche et de définir une solution (expérimentation) pour valider (confirmer) ou rejeter l’hypothèse. L’itération produira un résultat qui répond à l’objectif de la tâche ou qui apporte de nouvelles connaissances pour aider à atteindre l’objectif de la tâche. Cette nouvelle connaissance sera le tremplin pour proposer une autre hypothèse pour atteindre l’objectif de la tâche et commencer une autre itération. Chaque itération est construite sur la connaissance acquise dans l’itération précédente.

La perspective de pouvoir revenir en arrière pour réviser la phase d’hypothèses et de solutions (ou commencer une nouvelle itération) peut être faite à n’importe quel moment du processus. Après avoir effectué un certain nombre d’itérations qui n’offrent pas les résultats attendus, vous pouvez envisager de réévaluer les objectifs généraux du projet ou tout simplement abandonner le projet. L’objectif d’une approche itérative est simplement de maximiser les chances de réussite d’un projet et de ne pas perdre de temps à tourner en rond.

La gestion de projet itératif de projets R&D est beaucoup plus fondamentale que la gestion de projet traditionnelle (en cascade) car une approche itérative est plus en phase avec la progression d’un projet de R&D. Une approche de gestion itérative et d’exécution de projets R&D vous permet d’atteindre un meilleur équilibre entre les objectifs: «où vous voulez être en fin de projet» et les engagements: «ce que l’équipe doit faire pour y arriver». La gestion itérative est adaptative, et elle est guidée par les risques et ce qui a été appris jusqu’à maintenant, tant sur l’objectif du projet que sur le processus utilisé pour l’atteindre.

Conclusion
Démarrer un processus de gestion itérative de projet peut nécessiter un changement de culture dans les pratiques de gestion de projet pour l’équipe de gestion et tous les autres participants au projet. La mise en œuvre d’un programme itératif réussi nécessite une approche progressive et adaptative à la gestion du projet et exige que toute l’équipe adopte le changement et l’amélioration continue que ce changement produira.